Concert du Chœur Merlival à Fons

À l’église Saint-André, le 29 décembre 2016, ce sont 36 choristes qui se présentent, répartis en quatre pupitres : soprano, alto, ténor et basse.
Le programme est riche et varié. Il annonce une sélection de chants de Noël français, anglais, autrichien et russe.

Marie-Claude  Bergougnoux, soliste soprano entonne Douce nuit repris par le chœur.
Il fait grand froid, vieille chanson flamande, est chantée par la soliste soprano, Anne-Marie Dubois à qui le chœur répond.  
Puis c’est l’Hymne à la nuit, Noël blanc, Deck the hall… dans une atmosphère sereine et chaleureuse.


Claudine Pompèle, chef de chœur, à l’origine de cette chorale la dirige depuis 30 ans. Elle sollicite le public pour des reprises de refrains traditionnels connus de tous. Le public est attentif et ravi.
Franc Saint-Paul, professeur au Conservatoire de Toulouse, compose les arrangements des quatre pupitres et accompagne au piano tous les concerts.

La voix très remarquée de la soliste Nicole Fréry, soprano, magnifie le chant autrichien avec sa reprise du refrain Ave Maria.
En hommage à Gérard Cohen, décédé récemment, le chœur interprète son Halleluyah, une œuvre très célèbre.

En deuxième partie, la Petite messe de minuit composée par Charpentier sera également interprétée par des solistes : Fabienne Bourguignon alto, Dominique Truck, Jacques Roger ténors, et Claude Henri Dubois basse alternée avec le chœur.
Pour clore le concert, le Minuit chrétiens retentit sous la voûte.

Le public et les choristes ont prolongé ce moment de partage, par une collation  de boissons chaudes et pâtisseries.

Nous remercions Jacques Roger, le président, d’avoir choisi la commune de Fons pour présenter ce concert de Noël très réussi.

Gisèle Chevallier

Voir le site du Chœur Merlival

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Print this pageEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans ACTUALITÉ-ÉVÈNEMENTS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.