Concert de Zelliges

Samedi 9 juin à Fons, une grande première :
le premier concert de musique arabo-andalouse de mémoire de Fonsois !

Zelliges : c’est le nom de la toute jeune formation lotoise qui nous a enchantés, en nous emportant sur les ailes de l’imaginaire oriental. Paule Campan et Adrien Galaret, tous deux Cajarcois, font revivre le répertoire médiéval andalou, en compagnie de Benoît Pradines. Ils sont entourés d’une multitude d’instruments : le oud bien sûr, luth oriental ancêtre de la guitare, des accordéons, mais aussi un spacedrum ou hang, métallophone moderne en forme de double vasque, et des percussions rythmiques : un bendir (large tambourin), et un rekk (petit tambourin à cymbales).

VOIR D’AUTRES PHOTOS

L’Andalousie du Moyen-Âge a vu cohabiter, sous le régime du califat, musulmans, juifs et chrétiens, qui vécurent en bonne entente jusqu’à la Reconquista, et inventèrent une forme de civilisation inédite, laissant les célèbres monuments mauresques que l’on connaît, mais aussi un style musical très particulier, qui aura une grande influence sur la musique européenne. Paule Campan reprend ces mélodies oubliées, tout un répertoire d’airs traditionnels, souvent centrés sur des destins de femmes, et elle les chante aussi bien en arabe, en vieil espagnol, en ladino (le dialecte parlé par les juifs d’Espagne), et même en turc !
On fait le tour de la Méditerranée en musique, passant par le Maroc, l’Égypte, la Syrie, égrenant les grands noms de la musique arabe et aussi turque à l’occasion. Au sein d’une musique très savante et élaborée, Zelliges semble chercher à tirer ces traditions multiples vers une forme d’universalisme.

Le concert de Zelliges est le premier de la saison 2018 organisé par l’association Crescendo. Prochain rendez-vous : le bal trad’ de Xavier Vidal et ses amis le 28 juillet à la salle des fêtes de Fons, première partie Lous Bourellous, dès 19h.

Ce contenu a été publié dans ACTUALITÉ-ÉVÈNEMENTS, CRESCENDO. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.