Fons – Village du Quercy

Sècheresse – Déclaration de catastrophe naturelle

Depuis quelques semaines, certains administrés sollicitent la Mairie pour connaitre la marche à suivre après avoir constaté des fissures sur leur construction.
Si en raison de la sécheresse de l’été, des dégâts sont apparus sur votre habitation, nous vous invitons à vous faire connaitre auprès de la mairie en nous envoyant un courrier nous précisant les dates d’apparition des dommages et en y joignant des photos.

La mairie pourra alors demander à la préfecture que la commune soit visée par un arrêté de catastrophe naturelle.

Vous devez donc faire une déclaration de sinistre à votre assureur le plus rapidement possible et envoyer une copie à la mairie. Cela permettra au maire de demander à la préfecture le classement en zone de catastrophe naturelle.

Extrait de servicepublic.fr

Un assureur ne prendra en charge le règlement d’un sinistre dû à une catastrophe naturelle qu’à la double condition que vous soyez assuré effectivement contre ce type de sinistre et que l’état de catastrophe naturelle soit confirmé par un arrêté interministériel.

Si vous en êtes victime, vous devez :

faire un courrier à la mairie expliquant les dégâts visibles sur votre habitation
le déclarer auprès de votre assureur le plus tôt possible, et au plus tard 10 jours après la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel.

L’assurance contre les catastrophes naturelles ne fait pas partie des assurances obligatoires. Si vous n’avez souscrit qu’une assurance de base, vous ne serez pas couvert contre ce type de sinistre.

En revanche, si vous avez souscrit une assurance « multirisques habitation », vous êtes automatiquement couvert contre les dégâts dus aux catastrophes naturelles (tremblement de terre, inondations, sécheresse, glissement de terrain, action mécanique des vagues…).

Un assureur ne peut pas refuser la garantie « catastrophes naturelles ».

Dans ce cas, ou si, lors du renouvellement de votre contrat, cette garantie est exclue, vous pouvez saisir le Bureau Central de Tarification (BCT), dans les 15 jours suivant la notification du refus par l’assurance, par lettre recommandée avec accusé de réception.

Il obligera alors l’assureur à vous couvrir contre les effets de catastrophes naturelles.

Si le risque est important ou présente des caractéristiques particulières, le BCT peut vous demander de lui présenter une ou plusieurs compagnies d’assurance afin de répartir le risque entre elles.

Pour pouvoir être indemnisé en cas de catastrophe naturelle, il faut cumuler les 2 conditions :
avoir souscrit une garantie catastrophes naturelles,

et qu’un arrêté d’état de catastrophe naturelle ait été publié au Journal officiel.

Un arrêté interministériel de catastrophe naturelle doit être publié pour que vous fassiez jouer la garantie.

Cet arrêté d’état de catastrophe naturelle indique :

les zones et les périodes où s’est située la catastrophe naturelle,
ainsi que la nature des dommages occasionnés par celleci.

Vous disposez alors de 10 jours à partir de la parution de cet arrêté au Journal officiel pour déclarer votre sinistre auprès de votre assurance.

Vous devez vous adresser à votre compagnie d’assurance ou au courtier d’assurance qui gère vos contrats de préférence dans les 5 jours ouvrés suivant le sinistre, et au plus tard 10 jours après la publication de l’arrêté au Journal officiel.

Leurs coordonnées sont rappelées sur les quittances ou dans le contrat.

Adressez votre déclaration par courrier par lettre recommandée, de préférence avec accusé de réception, à votre assureur. Prévoyez éventuellement une copie de ce courrier à votre agent d’assurances ou votre courtier.

Indiquez notamment dans ce courrier :

vos coordonnées (nom, adresse),
le numéro de votre contrat d’assurance,

une description du sinistre (nature, date, heure, lieu),

une liste chiffrée de tous les objets perdus ou endommagés accompagnée des documents permettant d’attester de l’existence et de la valeur des biens (factures, photographies par exemple),

les dégâts causés à des tiers (par exemple si un arbre de votre propriété est tombé et a occasionné des dégâts chez un voisin),

les coordonnées des victimes s’il y en a.

« Fête du pain » à Fons

« Fête du pain* » à Fons

Pour une première, c’est un vrai succès qu’a connu la « Fête du pain » à Fons, à l’occasion de la journée du patrimoine dimanche dernier, avec la remise en route, après plus de 15 ans d’arrêt, du four de l’ancienne boulangerie Lample à Fons !

Les plus courageux étaient dès 9h sous la Halle pour « l’atelier pain » ou tous ont pétri la pâte avec entrain, d’autres apprentis mitrons ayant préféré faire leur préparation chez eux. C’est plus de 120 miches qui s’alignaient à midi dans l’attente d’être enfournées, sans compter les pizzas, fouaces et pompes à l’huile !  Atmosphère joyeuse que scandait la musique des « Brebis égarées ».

Vers 13h, direction le pique-nique ou 80 convives se sont retrouvés, tous avec un sourire jusqu’aux oreilles. 80 personnes enchantées; fonsois, voisins de Corn, de St Bressou ou d’ailleurs et touristes anglais arrivés là par hasard ! Ambiance musicale tournant vite en guinguette grâce aux polkas et mazurkas qu’enchainaient « les Brebis égarées » sous un soleil radieux. C’est vers 17h que l’équipe du fournil, guidée par Clément, boulanger à Gramat et petit-fils de Pierrot, le dernier boulanger fonsois, à terminé les cuissons !

Une belle journée !

* à l’initiative de l’association Crescendo, de la famille Lample et des habitants, avec l’aide de la municipalité de Fons.

Information bibliothèque…

Lors des journées du Patrimoine, la Bibliothèque municipale de Fons a présenté des documents anciens remontants aux XIX et XVIII siècles.

Devant le vif intérêt suscité, autant dans les familles ancrées dans le village depuis des générations, que chez des personnes de communes voisines en recherche de leurs ancêtres, l’exposition sera prolongée de quelques semaines.

Tous ceux qui aiment l’histoire ont eu plaisir à déchiffrer une écriture cursive évoluant au fil du temps.

Vous pouvez encore nous rejoindre pour satisfaire votre curiosité !

Vous retrouverez dans les écrits, courriers ou affiches des informations ou préoccupations pas si éloignées des nôtres ! budget, impôts divers, état des chemins, gestion de l’eau etc…

 Rejoignez-nous le samedi aux heures habituelles d’ouverture de la bibliothèque de Fons de 14h30 à 16h30, vous serez les bienvenus parmi nous.

Week-end du patrimoine à Fons

SAMEDI 17 et DIMANCHE 18  SEPTEMBRE 2022

A Fons un projet en cours, dont vous suivez l’évolution par la Gazette concerne le patrimoine du petit bâti dit “vernaculaire“.

-Au lavoir de La Fourmillière quelques pierres de lavage et du déversoir ont été changées et  retaillées.

Un dallage a été mis au jour et repris en pierres sèches, retravaillées en “calade“  selon la forme très originale, oblongue du bassin.

Profitez de cette journée pour vous promener jusqu’au Lavoir de Bonhomme, assainissement et nouvelles pierres vont permettre la préservation de ce lavoir encore utilisé pour abreuver les bêtes.

-A la bibliothèque, le samedi et le Dimanche matin à partir de 10h30 et l’après-midi à 14h 30 nous vous exposons d’anciens documents; courriers et affiches vous permettrons de retrouver les lieux-dits, le patronyme de votre famille et bien d’autres  découvertes.

 Très bientôt, nous aurons grand plaisir à vous retrouver pour un moment de convivialité, dans le pré du Lavoir de la Fourmillière où un apéritif-buffet nous rassemblera tous.

Reprise des activités du Rayon d’Or

1 – Reprise de la pratique du Qui Gong  Mardi 6 septembre 9h 15 et les mercredis  à 17h
Le long de la Dourmelle en cas de mauvais temps salle  Jean Roussies 

2 – Réunion salle Jean Roussies  14 h le Mardi 6 Septembre

  • sortie Mas de Saboth 13 septembre / repas , spectacle / inscription et règlement 30€ personne
  • préparation du Quine le 11 Novembre  2022 
                     

Le jeu : une carte, un village

Une carte un village - Fons 46

Sècheresse – Déclaration de catastrophe naturelle

Depuis quelques semaines, certains administrés sollicitent la Mairie pour connaitre la marche à suivre après avoir constaté des fissures sur leur construction.
Si en raison de la sécheresse de l’été, des dégâts sont apparus sur votre habitation, nous vous invitons à vous faire connaitre auprès de la mairie en nous envoyant un courrier nous précisant les dates d’apparition des dommages et en y joignant des photos.

La mairie pourra alors demander à la préfecture que la commune soit visée par un arrêté de catastrophe naturelle.

Vous devez donc faire une déclaration de sinistre à votre assureur le plus rapidement possible et envoyer une copie à la mairie. Cela permettra au maire de demander à la préfecture le classement en zone de catastrophe naturelle.

Extrait de servicepublic.fr

Un assureur ne prendra en charge le règlement d’un sinistre dû à une catastrophe naturelle qu’à la double condition que vous soyez assuré effectivement contre ce type de sinistre et que l’état de catastrophe naturelle soit confirmé par un arrêté interministériel.

Si vous en êtes victime, vous devez :

faire un courrier à la mairie expliquant les dégâts visibles sur votre habitation
le déclarer auprès de votre assureur le plus tôt possible, et au plus tard 10 jours après la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel.

L’assurance contre les catastrophes naturelles ne fait pas partie des assurances obligatoires. Si vous n’avez souscrit qu’une assurance de base, vous ne serez pas couvert contre ce type de sinistre.

En revanche, si vous avez souscrit une assurance « multirisques habitation », vous êtes automatiquement couvert contre les dégâts dus aux catastrophes naturelles (tremblement de terre, inondations, sécheresse, glissement de terrain, action mécanique des vagues…).

Un assureur ne peut pas refuser la garantie « catastrophes naturelles ».

Dans ce cas, ou si, lors du renouvellement de votre contrat, cette garantie est exclue, vous pouvez saisir le Bureau Central de Tarification (BCT), dans les 15 jours suivant la notification du refus par l’assurance, par lettre recommandée avec accusé de réception.

Il obligera alors l’assureur à vous couvrir contre les effets de catastrophes naturelles.

Si le risque est important ou présente des caractéristiques particulières, le BCT peut vous demander de lui présenter une ou plusieurs compagnies d’assurance afin de répartir le risque entre elles.

Pour pouvoir être indemnisé en cas de catastrophe naturelle, il faut cumuler les 2 conditions :
avoir souscrit une garantie catastrophes naturelles,

et qu’un arrêté d’état de catastrophe naturelle ait été publié au Journal officiel.

Un arrêté interministériel de catastrophe naturelle doit être publié pour que vous fassiez jouer la garantie.

Cet arrêté d’état de catastrophe naturelle indique :

les zones et les périodes où s’est située la catastrophe naturelle,
ainsi que la nature des dommages occasionnés par celleci.

Vous disposez alors de 10 jours à partir de la parution de cet arrêté au Journal officiel pour déclarer votre sinistre auprès de votre assurance.

Vous devez vous adresser à votre compagnie d’assurance ou au courtier d’assurance qui gère vos contrats de préférence dans les 5 jours ouvrés suivant le sinistre, et au plus tard 10 jours après la publication de l’arrêté au Journal officiel.

Leurs coordonnées sont rappelées sur les quittances ou dans le contrat.

Adressez votre déclaration par courrier par lettre recommandée, de préférence avec accusé de réception, à votre assureur. Prévoyez éventuellement une copie de ce courrier à votre agent d’assurances ou votre courtier.

Indiquez notamment dans ce courrier :

vos coordonnées (nom, adresse),
le numéro de votre contrat d’assurance,

une description du sinistre (nature, date, heure, lieu),

une liste chiffrée de tous les objets perdus ou endommagés accompagnée des documents permettant d’attester de l’existence et de la valeur des biens (factures, photographies par exemple),

les dégâts causés à des tiers (par exemple si un arbre de votre propriété est tombé et a occasionné des dégâts chez un voisin),

les coordonnées des victimes s’il y en a.

« Fête du pain » à Fons

« Fête du pain* » à Fons

Pour une première, c’est un vrai succès qu’a connu la « Fête du pain » à Fons, à l’occasion de la journée du patrimoine dimanche dernier, avec la remise en route, après plus de 15 ans d’arrêt, du four de l’ancienne boulangerie Lample à Fons !

Les plus courageux étaient dès 9h sous la Halle pour « l’atelier pain » ou tous ont pétri la pâte avec entrain, d’autres apprentis mitrons ayant préféré faire leur préparation chez eux. C’est plus de 120 miches qui s’alignaient à midi dans l’attente d’être enfournées, sans compter les pizzas, fouaces et pompes à l’huile !  Atmosphère joyeuse que scandait la musique des « Brebis égarées ».

Vers 13h, direction le pique-nique ou 80 convives se sont retrouvés, tous avec un sourire jusqu’aux oreilles. 80 personnes enchantées; fonsois, voisins de Corn, de St Bressou ou d’ailleurs et touristes anglais arrivés là par hasard ! Ambiance musicale tournant vite en guinguette grâce aux polkas et mazurkas qu’enchainaient « les Brebis égarées » sous un soleil radieux. C’est vers 17h que l’équipe du fournil, guidée par Clément, boulanger à Gramat et petit-fils de Pierrot, le dernier boulanger fonsois, à terminé les cuissons !

Une belle journée !

* à l’initiative de l’association Crescendo, de la famille Lample et des habitants, avec l’aide de la municipalité de Fons.

Information bibliothèque…

Lors des journées du Patrimoine, la Bibliothèque municipale de Fons a présenté des documents anciens remontants aux XIX et XVIII siècles.

Devant le vif intérêt suscité, autant dans les familles ancrées dans le village depuis des générations, que chez des personnes de communes voisines en recherche de leurs ancêtres, l’exposition sera prolongée de quelques semaines.

Tous ceux qui aiment l’histoire ont eu plaisir à déchiffrer une écriture cursive évoluant au fil du temps.

Vous pouvez encore nous rejoindre pour satisfaire votre curiosité !

Vous retrouverez dans les écrits, courriers ou affiches des informations ou préoccupations pas si éloignées des nôtres ! budget, impôts divers, état des chemins, gestion de l’eau etc…

 Rejoignez-nous le samedi aux heures habituelles d’ouverture de la bibliothèque de Fons de 14h30 à 16h30, vous serez les bienvenus parmi nous.

Week-end du patrimoine à Fons

SAMEDI 17 et DIMANCHE 18  SEPTEMBRE 2022

A Fons un projet en cours, dont vous suivez l’évolution par la Gazette concerne le patrimoine du petit bâti dit “vernaculaire“.

-Au lavoir de La Fourmillière quelques pierres de lavage et du déversoir ont été changées et  retaillées.

Un dallage a été mis au jour et repris en pierres sèches, retravaillées en “calade“  selon la forme très originale, oblongue du bassin.

Profitez de cette journée pour vous promener jusqu’au Lavoir de Bonhomme, assainissement et nouvelles pierres vont permettre la préservation de ce lavoir encore utilisé pour abreuver les bêtes.

-A la bibliothèque, le samedi et le Dimanche matin à partir de 10h30 et l’après-midi à 14h 30 nous vous exposons d’anciens documents; courriers et affiches vous permettrons de retrouver les lieux-dits, le patronyme de votre famille et bien d’autres  découvertes.

 Très bientôt, nous aurons grand plaisir à vous retrouver pour un moment de convivialité, dans le pré du Lavoir de la Fourmillière où un apéritif-buffet nous rassemblera tous.

Reprise des activités du Rayon d’Or

1 – Reprise de la pratique du Qui Gong  Mardi 6 septembre 9h 15 et les mercredis  à 17h
Le long de la Dourmelle en cas de mauvais temps salle  Jean Roussies 

2 – Réunion salle Jean Roussies  14 h le Mardi 6 Septembre

  • sortie Mas de Saboth 13 septembre / repas , spectacle / inscription et règlement 30€ personne
  • préparation du Quine le 11 Novembre  2022 
                     

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir des informations relatives à la commune

* Champ requis

Pour toute souscription à la newslettre veuillez consulter notre politique de confidentialité